Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog d'EFB
  • Le Blog d'EFB
  • : Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...
  • Contact

 Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...

 

  Aquesta plana és el "blog" de n'Esteve. Hi trobareu articles, classes, adreces, noticies, documents diversos dels que podreu disposar. En contrapartida, m'agradaria rebre'n els vostres comentaris...

 

 Esta página es el "blog" de Esteve. En ella encontrareis artículos, clases, direcciones, notícias, documentos diversos puestos a vuestra disposición. A cambio, os agradecería que me mandaseis
vuestros comentarios al respecto...

14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 14:55

Et oui, toute religion a ses apostâtes. J’ai souvent défendu l’idée que la psychanalyse est une religion (en fait, une secte ; mais on sait qu’une religion n’est rien d’autre qu’une secte qui a triomphé…). Rien de plus normal donc qu’elle ait ses convertis, ses adeptes, ses prêtes, ses vestales (suivez mon regard…) ses prélats, ses schismes, ses chapelles et, pour couronner le tout, même ses « renégats ».

Toute personne qui a été élevée dans une croyance ou conviction forte, qu’elle soit d’ordre religieux ou politique, surtout si elle est majoritaire, et qui en exerçant un louable et très courageux sens critique est parvenue à s’en défaire (je pense aussi bien aux anciens croyants qu’aux anciens communistes) sait à quel point il est difficile et coûteux (dans tous les sens du terme) de rompre avec son passé, de reconnaître qu’on s’est (qu’on a été) trompé, de se désolidariser de ceux qui furent, parfois longtemps durant, de fidèles coreligionnaires ou de très chers camarades.

C’est pourquoi je tiens à saluer l’honnêteté intellectuelle et la force morale de ceux qui y sont parvenus.

Dans la vidéo vers laquelle je vous remets,Sophie Robert (la réalisatrice du film Le Mur qui fit tant de bruit et dont nous nous sommes amplement fait écho dans ce blog) interviewe un philosophe (Mikkel Borch-Jacobsen) et trois anciens psychanalystes (Jacques Van Rillaer (bien connu des lecteurs de ce blog), Jean-Pierre Ledru et Stuart Schneiderman). Ensemble, ils évoquent leur attrait pour la psychanalyse et les circonstances de leur déconversion d’un mouvement qu’ils n’hésitent pas aujourd’hui à qualifier de sectaire.

Partageant leur expérience, ils parlent de « lavage de cerveau » « dépendance à l’analyste » etc. Une déconstruction méthodique faite avec flegme et humour, en parfaite connaissance de cause.

Cette émission devrait contribuer à un débat d’idées sain et salutaire au sujet de la psychanalyse et de son influence en France.

VOICI LE LIEN POUR Y ACCÉDER

Partager cet article

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Aredius44 16/03/2016 09:36

Bonjour,

Merci pour votre blog. J'y suis arrivé par quelqu'un qui m'a indiqué un lien pour la vidéo citée ici.

Je vais compléter mon billet sur http://lefenetrou.blogspot.com
en vous citant.

Esteve Freixa i Baqué 16/03/2016 09:51

Bienvenu donc au club. Vous pouvez puiser tout ce qui vous intéresse dans mon blog. Il est fait pour ça. Et c'est gentil de me citer, celà peut amener d'autres lecteurs....

Nacera 14/10/2015 21:04

Merci Esteve, sans toi, je serais passée à côté de cette pépite!

Malheureusement, je ne partage pas tout à fait ton optimisme quant à l'émergence prochaine d'un débat sain et salutaire au sujet de la psychanalyse. Et pourtant Dieu (enfin Freud quoi) sait, inconsciemment (en un seul mot, pas en trois, couché Lacan), combien il serait sain et salutaire qu'on en débatte.

Esteve Freixa i Baqué 15/10/2015 15:48

Disons que, puisque nous sommes dans le domaine de la religion, il s'agit d'un vœux pieux... à moins qu'il ne soit un vieux pieu...