Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog d'EFB
  • Le Blog d'EFB
  • : Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...
  • Contact

 Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...

 

  Aquesta plana és el "blog" de n'Esteve. Hi trobareu articles, classes, adreces, noticies, documents diversos dels que podreu disposar. En contrapartida, m'agradaria rebre'n els vostres comentaris...

 

 Esta página es el "blog" de Esteve. En ella encontrareis artículos, clases, direcciones, notícias, documentos diversos puestos a vuestra disposición. A cambio, os agradecería que me mandaseis
vuestros comentarios al respecto...

8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 22:06

P1140275

P1140267

 

 

P1140280

 

 

  drapeau_francais.gif    Pour TOUT savoir sur l'actualité de l'affaire, voici le site "officiel" du Mur mis à jour en permanence. A explorer dans toutes ses rubriques et sous-rubriques...  Je vous recommande spécialement la réponse de Sophie Robert aux psychanalystes...

 

drapeau_francais.gif   Voici le compte rendu paru dans Libé , celui paru dans La Croix  

 dans  20 minutes

un reportage photo très complet

et même une note d'humour...


et celui, très complet, d'une maman d'autiste également présente

 

Rien à rajouter, sauf que l'avocat des psychanalystes, tout en disant qu'il ne s'agissait d'autre chose que de juger si oui ou non il y a eu manipulation par le montage, n'a pu s'empêcher de faire les louanges de ses clients, des "savants, tolérants et ouverts, éminents et respectables"  et de faire le procès des TCC, qui procèdent "par répétition jusqu'à ce que l'autiste finisse par faire ce qu'il faut, comme quand on dresse des singes" ce qui a provoqué des exclamations dans le public qui a été menacé par deux fois d'être évacué mais aussi un rappel à l'ordre à l'avocat de la part de la présidente du tribunal qui lui a signifié qu'il n'était pas qualifié pour parler d'autisme (faut dire que, par la suite, l'avocat de Sophie a aussi débordé du problème strict de la manipulation des propos pour faire le procès de la position de la psychanalyse vis-à-vis de l'autisme et que la présidente l'a aussi coupé net.

Il faut donc attendre le 26 janvier prochain pour connaître le vérédict...


En attendant, voici quelques témoignages en faveur de Sophie Robert qui opnt été versés au dossier:

 

mon témoignage

 

le témoignage de Jacques Van Rillaer

 

le témoignage de Jean Cottreaux

 

le témognage de Laurent Vercueil

 

le témoignage de Brigitte Axelrad

 

le témoignage de Gérard Mercuriali

 

le témoignage de Frank Ramus

 

et même une double page dans le New York Times !!!

 

la Voix du Nord à quelques heures du verdict

idem pour Ouest France

 

 Un courrier de Cinzia Agoni, Présidente d'Inforautisme

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Zao 12/12/2011 07:29


Pour ceux qui préfèrent l'honnêteté intellectuelle, voici un compte-rendu de l'audience qui rend compte de l'audience : http://www.lacanquotidien.fr/blog/2011/12/documenteur/

Zao 09/12/2011 23:06


Et puis vous aimez citer les articles partisants de votre cause, c'est-à-dire de journalistes qui ne font pas leur travail...


Pourquoi ne pas citer quelque-chose de plus neutre :


http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/12/09/article_pour-le-mur-film-controverse-sur-l-autis.shtml

Esteve Freixa i Baqué 19/12/2011 11:52



Cher Zao,


Décidément, Avec vous, ma retraite devra attendre. Mais là aussi je me dois de répondre "pour l'honneur"


Votre commentaire laisse suppooser que j'ai fait un "tri sélectif" des articles. C'est parfaitement faux. Permettez-moi un petit rappel chronologique:


Après le procès (l'audienvce, pour être précis) j'ai passé ma soirée en compagnie d'un certain nombre de personnes qui y avaient assisté puis suis rentré chez-moi assez tard. Bien que le
lendemain,  je déménageais (ce n'est pas une sinecure, un déménagement, je vous prie de croire), j'ai tenu, par respect pour les personnes qui suivent les nouvelles de mon blog, à faire un
bref compte rendu, que j'ai complété avec quelques photos et les 2 SEULS articles qui étaient parus à ce moment (minuit et quelque) ou, du moins, les deux seuls qui m'étaient parvenus. Favorables
ou défavorables, peu importe, c'était tout ce que j'avais sous la main pour informer mes lecteurs. Vous êtes, encore une fois, libre de me croire ou pas; mais c'est la stricte vérité. Vous
tremarquerez que, par la suite, j'en ai même rajouté d'autres, puis j'ai arreté car absorbé dans le tourbillon du déménagement, qui m'a même privé de connexion Internet jusqu'à très récemment.
Puis, découvrant qu'il existait désormais un site "officiel" recensant toute sles infos concernant l'affaire, je me suis contenté de le référencer sur mon blog et je n'aurai plus besoin de mettre
à jour ma rubrique. J'espère ainsi pouvoir, enfin, jouir de ma retraite. 


Dans cette attente,


Bien à vous


 



Zao 09/12/2011 23:03


Vous êtes vraiment rigolo avec les déclarations de "nul et non avenu" à propos de la renommée et notoriété des plaignants, en citant une demi-pages sur vos titres qui relèvent tout autant de
l'agrument d'autorité!!


Quant aux différentes manières de présnter les choses en fonction de l'auditoire, il faut être bien piètre enseignant pour contredire cela...


Bonne retraite

Esteve Freixa i Baqué 19/12/2011 11:40



Cher Zao,


Merci beaucoup pour vos souhaits de bonne retraite. Je vais m'y employer. Mais, pour l'instant, vous m'empêchez de la prendre avec cette interpellation nominative que je ne peux pas laisser sans
réponse. Non pas pour polémiquer, ce n'est pas le propos de ce blog, en tout cas en ce qui me concerne (vous avez constaté que je ne l'ai pas fait avec vos précédents commentaires), mais "pour
l'honneur".


Tout est dans le "tout autant"  de votre commentaire. Je m'explique. Lorsque l'on parcourt l'assignation de l'avocat des plaignants, on constate que celui-ci joue (et insiste
lourdement) sur le "prestige", notoriété", etc. de ses clients (alors que, comme je le fais remarquer dans mon témoignage, il y aurait beaucoup à redire là-dessus). Un peu comme (mais, je vous
l'accorde: ce qui suit n'est que pure, impression subjective, pure interprétation voire procès d'intention) si l'avocat (parisien) cherchait à en mettre "plein la vue" la juge (de province).


Donc, j'en ai fait "tout autant", pour essayer de contre-balancer cet éventuel effet.


Je sais que vous n'êtes pas obligé de me croire, mais ceux qui me connaissent savent bien que cela ne me ressemble pas. Pas du tout, même. J'ai horreur de l'immodestie, et je préfère (et de loin)
pécher par trop de retenue que faire de l'étalage. Je vous avoue que j'ai dû forcer ma nature et que cela m'a coûté car cela ne m'est pas naturel. Je crois bien que c'est la SEULE occasion de
TOUTE ma carrière où j'ai mis en avant mes titres et travaux. Et je ne le regrette pas car je crois que la suite m'a donné raison. En effet, lorsque j'ai entendu à l'audience l'avocat des
plaignants récidiver en les traitant de "grands savants" (sic), je me suis dit que j'aurais aimé qu'il décline également leurs titres et travaux, données factuelles et objectives, alors
que l'appéciation de "grand savant" est purement subjective et, dans ce cas, partisane.


Voilà le pourquoi de ma "vantardise".


Bien à vous.