Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog d'EFB
  • Le Blog d'EFB
  • : Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...
  • Contact

 Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...

 

  Aquesta plana és el "blog" de n'Esteve. Hi trobareu articles, classes, adreces, noticies, documents diversos dels que podreu disposar. En contrapartida, m'agradaria rebre'n els vostres comentaris...

 

 Esta página es el "blog" de Esteve. En ella encontrareis artículos, clases, direcciones, notícias, documentos diversos puestos a vuestra disposición. A cambio, os agradecería que me mandaseis
vuestros comentarios al respecto...

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 10:06

drapeau_francais.gif  Malédiction ! Je suis sûr qu’ILS le font exprès. Ce n’est pas possible autrement. ILS ont décidé de me gâcher la retraite. ILS me provoquent, ILS me cherchent. ILS ne savent plus quoi inventer pour me pourrir la vie. J’avais décidé de ne m’occuper que de mon jardin et de ne poster que les suites de la série « aphorismes, etc. ». Mais là, ILS sont allés trop loin. LEUR dernière trouvaille en date ? Organiser une journée entière de pure propagande, sans le moindre contradicteur, sur France Inter, radio du service publique financée, en partie, par nos (mes) impôts.

Au moment même où la HAS (Haute Autorité de Santé) se montre très critique vis-à-vis de la psychanalyse et où l’on décrète l’autisme Grande Cause Nationale 2012, France Inter, toujours avec un siècle de retard sur cette question, semble décréter la psychanalyse, comme vous pourrez le voir dans un « détournement d'affiche » dans les documents qui suivent, Grande cause Nationale de l’an… 1912 !!!

Cette initiative (et c’est un signe des temps très encourageant, inimaginable il y a seulement 10 ans) a suscité beaucoup de réactions indignées, au point que le Médiateur de la station a cru bon demander à Philippe Val (que d'aucuns seraient tentés d'appeler: "Philappe Vil", car c'est le sieur qui expulsa Siné de Charlie Hebdo suite à une chronique de celui-ci à propos du fils Sarko ; le sieur mis à la tête de Radio France par le Président de mari de sa grande copine Carla, elle-même grande freudolâtre devant l’Éternel) de s’en expliquer, ce qu’il a fait de façon hallucinante en arguant, entre autres choses du même calibre, que les attaques contre la psychanalyse provenaient des gens que la liberté dérangeait et en tenant ce genre de propos : «  Le livre noir de la psychanalyse, un livre d’ailleurs à tonalité … avec des auteurs, disons assez louches… Euh… plutôt marqués à l’extrême-droite et une extrême-droite qui ne sent pas toujours très bon, mais apparemment cela n’a choqué personne », déclaration qui risque de lui coûter un procès en diffamation de la part des auteurs, pas le moins du monde d'extrême droite, de cet ouvrage paru aux éditions des Arènes sous la direction de Catherine Meyer, quoique le fait d'être proche de l'extrême-droite, parti légal qui fait 15% aux élections n'est pas considéré comme diffamatoire par la jurisprudence. La chambre de la presse est très libérale sur les appréciations politiques.

Encore un exemple de ce que j’avais appelé « Le pouvoir (pas le mois du monde occulte) des psychanalystes. »

 

Je ne peux m'empêcher de relever le "niveau" argumentatif du sieur Val lorsque, pour se défendre de ne pas avoir invité des contradicteurs, il demande si, au cas où il aurait organisé une journée consacré à Darwin, « l'autre grand génie du siècle » (Val dixit), il aurait dû inviter aussi des créationnistes. Vous rendez-vous de l'énormité? Darwin et Freud d'un côté, génies scientifiques incontestables, les créationnistes et les anti-freudiens de l’autre… Lamentable ! 

Je vous invite donc à prendre connaissance des « pièces à conviction ».

En premier lieu, le lien vers la page officielle de France Inter.

Puis, pour commencer, un très bon résumé de l’affaire, plein de liens que je vous conseille de prendre le temps d’ouvrir (dont l'enregistrement des propos de Val)

Une autre contribution intéressante.

Le post où figure l'affiche détournée dont je vous parlais.

La réponse de l'un des auteurs du Livre Noir.

La réponse d'un autre des auteurs.

Un chouette article dans la presse belge.

 

Affaire à suivre....



Partager cet article

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Claire Tranchard 10/12/2012 04:56


pas de commentaire !!!!!

Esteve Freixa i Baqué 10/12/2012 10:56



Comment ça: "pas de commentaire", Claire? 



alain 03/12/2012 23:10


Pardon pour ce commentaire un peu hors sujet ... Je vais préciser un peu ma pensée. Je partage votre point de vue et -globalement- celui de Cottraux sur cette journée spéciale et sur la "réponse"
de Val. Toutefois, une chose me semble un peu malhonnête, c'est le rapprochement des citations de  Freud et de Carrel. En effet, on pourrait citer l'auteur du texte ci-dessus (voir mon
premier comm) au lieu de citer Carrel mais l'effet n'aurait pas été le même car cet auteur est  ... Jacques Monod (Le hasard et la nécessité,
1970).

Esteve Freixa i Baqué 05/12/2012 22:51



Et bien non, je n'avais pas reconnu la prose de Jacques Monod. pourtant, j'avais lu, à l'époque, son livre. Mais cela fait plus de 40 ans... Un peu d'indulgence donc pour les vieux...



alain 01/12/2012 21:12


Et si le but (caché) de cette journée spéciale était de vous gâcher votre retraite ...


Dans sa réponse à P. Val, Jean Cottraux (vous donnez le lien en fin d'article) cite succéssivement Freud et Carrel ... Sur le même thème, saurez-vous trouver l'auteur de ce passage : "


Les dangers de la dégradation génétique dans les sociétés modernes


Il est évident qu'au sein des sociétés modernes, la dissociation est totale [entre l'évolution culturelle et celle du génome]. La
sélection y a été supprimée. Du moins n'a-t-elle plus rien de « naturel » au
sens darwinien du terme. Dans nos sociétés et dans la mesure où joue encore une sélection, elle ne favorise pas la « survivance du plus apte », c'est-à-dire en termes plus modernes la survivance génétique de ce « plus
apte » , par une expansion plus grande de sa descendance. L'intelligence, l'ambition, le courage, l'imagination sont certes toujours des
facteurs de succès dans les sociétés modernes. Mais de succès personnel, et non génétique, le seul qui compte pour l'évolution. Bien au contraire. Comme chacun sait, les
statistiques révèlent une corrélation négative entre le quotient d'intelligence (ou le niveau de culture) et le nombre moyen d'enfants des couples. Ces mêmes statistiques démontrent en revanche
qu'il existe pour le quotient d'intelligence une forte corrélation positive entre époux. Situation dangereuse, qui risque de drainer peu à peu vers une élite qui tendrait en valeur relative à se
restreindre, le potentiel génétique le plus élevé.


Il y a plus : à une époque encore récente, même dans les sociétés relativement « avancées », l'élimination des moins aptes, physiquement et aussi intellectuellement,
était automatique et cruelle. La plupart n'atteignaient pas l'âge de la puberté. Aujourd'hui, beaucoup de ces infirmes génétiques survivent assez longtemps pour se reproduire. Grâce aux progrès
de la connaissance et de l'éthique sociale, le mécanisme qui défendait l'espèce contre la dégradation, inévitable


lorsque la sélection naturelle est abolie, ne fonctionne plus guère que pour les tares les plus graves.


A ces dangers, souvent signalés, on a parfois opposé les remèdes attendus des récents progrès de la génétique moléculaire. il faut
dissiper cette illusion, répandue par quelques demi-savants. Sans doute pourra-t-on pallier certaines tares génétiques, mais seulement pour l'individu frappé, non dans sa descendance.
Non seulement la génétique moléculaire moderne ne nous propose aucun moyen d'agir sur le patrimoine héréditaire pour l'enrichir de traits nouveaux, pour créer un « surhomme » génétique, mais elle révèle la vanité d'un tel espoir l'échelle
microscopique du génome interdit pour l'instant et sans doute à jamais de telles manipulations. Chimères de science-fiction à part, le seul moyen d'« améliorer » l'espèce humaine serait d'opérer une sélection délibérée et sévère. Qui
voudra, qui osera l'employer ?


Le danger, pour l'espèce, des conditions de non-sélection, ou de sélection à rebours, qui règnent dans les sociétés avancées, est
certain. il ne pourrait cependant devenir très sérieux qu'à longue échéance : disons dix ou quinze générations, plusieurs siècles. Or, les sociétés modernes sont exposées à des menaces autrement
pressantes et graves."



Esteve Freixa i Baqué 03/12/2012 09:49



Je donne ma langue au chat. Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris, mais je n'ai pas trop aimé la tonalité de ce discours.


Merci d'avoir pris le temps de lire mon post et les liens auxquels il renvoit. 


Bien à vous