Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog d'EFB
  • Le Blog d'EFB
  • : Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...
  • Contact

 Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...

 

  Aquesta plana és el "blog" de n'Esteve. Hi trobareu articles, classes, adreces, noticies, documents diversos dels que podreu disposar. En contrapartida, m'agradaria rebre'n els vostres comentaris...

 

 Esta página es el "blog" de Esteve. En ella encontrareis artículos, clases, direcciones, notícias, documentos diversos puestos a vuestra disposición. A cambio, os agradecería que me mandaseis
vuestros comentarios al respecto...

5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 12:56

drapeau_francais.gif  Un certain JR (pas celui de « Dallas » ; quoique…) RABANEL, psychiatre et psychanalyste, nous parle d’autisme. Un bel exemple de « l’exception IN-culturelle française »… Les bras vous en tombent. Les hispaniques et anglophones, qui pourront prendre connaissance de ses propos car ils ont été sous-titrés dans ces langues, croiront à un poisson d’avril. Et pourtant non; il ne s’agit pas d’une blague, d’un canular ou d’un perfide montage de la « sorcière scientiste ».

Et on peut même se demander, s’il ose de telles énormités lorsqu’il est filmé, ce qu’il doit balancer en privé… On oscille entre la stupeur, l’indignation, la colère et la révolte.  Comme le disait un collègue du KOllectif, l'approche psychanalytique de l'autisme constitue un très grave TED (Trouble Envahissant de la Déontologie)...

Il serait temps que la France parvienne au siècle des Lumières. Car elle en est encore, malheureusement, très très loin. Hélas !

Voir la vidéo

Voir aussi la magnifique exégèse de l'indispensable Jean-Marie de Lacan.

 

drapeau_esp.gif Un tal JR (no el de "Dallas"; aunque...) RABANEL, psiquiatra y psicoanalista francés, nos habla de autismo. Un ejemplo paradigmàtico  de la "excepcion IN-cultural francesa"... Se queda uno de piedra. Los hispano-americanos y los anglofonos, que podran enterarse de lo que dice gracias a los subtitulos (utilizar la pestaña adecuada para obtenerlos: se halla abajo a la derecha, entre el reloj y el sol), pensaràn sin duda que se trata de una inocentada. Y, sin embargo, no; no se trata de una broma, de un documento falso o de un montaje.

Y uno puede incluso preguntarse, si se atreve a proferir tales enormidades sabiendo que le filman, lo que debe soltar en privado... Uno oscila entre el estupor, la indignacion, la ràbia y la revuelta. Ya iria siendo hora de que Francia llegase al siglo de las Luces. Puesto que, por desgracia, aùn se halla muy, pero que muy alejada de él.

Ver el video 

 

drapeau_uk.gif Inglish version HERE


Partager cet article

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Documents divers
commenter cet article

commentaires

Strange 10/10/2013 20:20


Méprisez, méprisez... Mais, depuis le début, ce n'est pas ce que vous faites de mieux...


Ethique du désir = éthique du désengagement. Ah, ah! je pouffe. On dirait que vous vous appliquez à ressortir tous les poncifs éculés. J'ai vraiment l'impression d'avoir appuyé sur le bouton de
la machine "déversez tous les contresens sur la psychanalyse" avec un supplément "et surtout les plus bêtes" et sans oublier un "avec plein d'acrimonie" et un gros zest de "je me ridiculise même
auprès de mes amis"...


Très belle caricature, en effet. Allez, tombez votre masque de théatre...


Vous n'avez pas idée de ce qu'est le désir, de ce qu'est une éthique, et de ce qu'est une ascèse... Donc on ne peut vous en vouloir de penser qu'une ascèse de l'éthique du désir soit un truc
frivole et léger...


Si vous arrivez à mépriser, ce sera déjà un bon exercice de dégonflement de votre égo. Vous allez voir, ça soulage!

tex avery 31 10/10/2013 08:09


L'éthique du désir, ah oui cette éthique qui véhicule des valeurs de désengagement, finalement vous n'êtes pas con vous êtes bête ! à la bêtise de l'éthique du désir, je préfère l'éthique de
Levinas, Apel, Jonas, Habermas qui elle véhicule des valeurs d'engagement. Mais je suppose que ces auteurs ne vous disent rien car en plus d'être bête vous êtes comme tous les lacaniens un
fainéants, travailler vous fait horreur, vous confondez faire joujou avec des mots avec la pensée.... Je vous laisse à vos divagations à deux balles, à votre misère intellectuelle et éthique.
Rassurez vous je ne vous répondrai plus car vous êtes trop misérable pour cela. Avec tout mon mépris !

Strange 09/10/2013 21:13


@M. Freixa i Baqué : Je n'ai jamais écrit en pensant que vous étiez également "tex avery". Mon premier commentaire, néanmoins, peut porter à confusion car je ne fais pas
de transition entre mes réponses à l'un et à l'autre. Vous retrouverez.


Les autres commentaires s'adressent à tex avery. Je disais simplement, par exemple qu'il s'exprimait dans la même lignée que votre titre.


Vous me donnez un exemple de ce que je peux appeler "répéter un comportement", et qui n'a pas d'intérêt à mon sens : vous dites répondre systématiquement au moins une
fois par politesse. On se croirait à l'école avec le vieux cours de morale! En effet, je ne vois pas pourquoi vous répondriez à des messages auxquels vous n'auriez pas envie de répondre...


Et puis, je ne vois pas la politesse que vous me faites à répondre en m'insultant sur mon intelligence supposée, et en ne prenant absolument pas la peine de comprendre
ce que je dis... Si je vous dis que les parents des autistes qui séjournent à Nonette sont content du travail qui y est fait, je ne vois pas ce qui vous pousse à le nier... sans
vérification...


Donc, répondre systématiquement par politesse, avec une idée moralisante, c'est de l'ordre du comportementalisme, repondre avec l'éthique du désir, c'est de l'ordre de
la psychanalyse.


Et vous pourrez noter, donc, que votre interlocuteur se sentira bien plus respécté si vous suivez votre désir... encore faut-il avoir accès à son désir, et souhaiter le
suivre... même si cela va contre vos idéaux...


Mais bon, je ne pense pas que vous en soyez à comprendre cette éthique du désir à sa juste valeur, sinon, ce blod n'existerait pas...

tex avery 31 09/10/2013 08:29


ma vulgarité, Strange est à la hauteur de la vulgarité malfaisante de vous propos et de ceux de Rabanel, quand je lis vos écrits qui visiblement relèvent soit du mensonge ou de l'ignorance, je
suis confondu... Ainsi visiblement vous n'avez aucune idée d'une démarche scientifique, ce qui est classique pour un cacanien, la science étant pour vous une névrose obsessionnelle... Lisez
Poincaré et Bachelard, cela vous donnera une idée de ce qu'est la science. Mais je doute que cela puisse vous ébranler tellement vous êtes aveuglé par vos dogmes. Quant à Rabanel et vos
divagations sur l'autisme, je vais vous donner une première leçon : vous et vos comparses n'avez jamais imaginé qu'un enfant autise avait un POTENTIEL... que non pour vous il s'agit d'un sujet
qui vit dans l'Un seul avec vos jeux mots dignes de l'Almanach Vermot (spécialité des cacaniens) sur l'un seul et le linceuil.... je le répète pôv con ! alors voyez vous les méthodes
comportementalistes dont vous ne connaissez rien (ben oui faudrait travailler pour cela) partent du principe qu'un enfant autiste possède un potentiel et que les stimulations vont l'aider à
exprimer, révéler SON potentiel à lui. Il ne s'agit nullement de lui faire acquérir des gestes et comportement par imitation, je le répète à nouveau pôv con !   je ne m'attarderai pas sur
vos divagations sur le DSM, en passant je vous signale que le DSM fut fondé aux USA par des ..........psychanalystes, et qu'aucun psychanalystes n'a critiqué les versions I et II, la version III
fut critiqué pourquoi ??? parce que horreur face aux multiples étiologies, le DSM s'est cantonné à la nosographie... Horreur peut-on imaginer d'autres étiologie que psycho-dynamiques ? je le
répète pôv con ! Ah au fait Freud ne fut pas le fondateur de la psychologie dynamique mais Pierre Janet ! L'insconscient n'est pas une découverte de Freud,  depuis Maine de Biran toute une
littérature très riche s'est développée autour de la notion d'inconscient, je vous recommande la lecture de la "Philosophie de l'inconscient" de von Hartmann qui date de 1867... L'inconscient de
Freud est un inconscient étriqué réduit au  seul refoulé sexuel... ne parlons pas de l'inconscient lacanien réduit au non su, à des chaines de siginifiants perdues ou non acquises par défaut
du Père....je le répéte pôv con ! je pourrai longtemps continuer à souligner votre cuistrerie arrogante et divagante... mais cela est une perte de temps, rappelez vous ce que dit Audiard sur les
cons... et je n'ai guère le temps de vous instruire. Pour finir pourquoi pôv cons parce que vos positions si elles n'étaient que de salon après tout me feraient seulement hausser les épaules,
mais hélas, vous et congénéres êtes les auteurs de malfaisances et de maltraitances qui effectivement appellent à vous traiter de pôv cons nuisibles,

Strange 08/10/2013 21:34


Mmmm, quelle virulence et violence creuse de tous vos propos... conforme au titre de cet article en somme...


C'est assez rigolo tout ce que vous inventez sur moi, qui est totalement farfelu... un pseudo et quelques lignes de ma part vous ont permis de me créer de toutes pièces, comme dans vos fanstames
les plus horribles...


Bien sûr, on a toujours pas compris en quoi les propos de M. Rabanel sont criticables... ou même en désaccord avec la vidéo que vous présentez. Vu que nous sommes tombez d'accord que la
psychanalyse n'avait pas une influence significative sur la psychiatrie depuis 20 ans, que M. Rabanel ne dirige ni n'agit dans un hopital psychiatrique... et parle, avec une certaine fierté, de
l'absence de médication chez les autistes dont son institution s'occupe...


Je ne saurais pas à qui je parle? Si, il n'y a qu'à prêter attention à ce qu'ils écrivent, je vois bien à qui j'ai affaire... à un gars qui balance des injures pour le plaisir! qui se dit prof
avec des étudiants. et qui, pourtant, se comporte comme le plus vulgaire des commentateurs. Heureusement que vous avez un pseudo, vos étiduants n'ont pas à avoir honte!!! J'avoue que c'est là un
signe de respect pour eux :)

Esteve Freixa i Baqué 08/10/2013 22:02



Minute! Je crains qu'il n'y ait un malentendu*. J'ai bien écrit ce petit texte introductif et choisi ce titre, volontairement provocateur (je suis militant de la non-violence) que j'assume. Mais
je n'écris pas sous pseudo (je vous ai même reproché de le faire) et je ne vous ai répondu qu'une fois car je réponds à tous les commentaires (c'est la moindre des politesses) mais je ne rentre
pas dans des polémiques. Le reste des commentaires ont été postés par quelqu'un d'autre et, même si je me sens plus proche de lui que de vous, ce n'est pas mon style de traiter les gens de
"pauvres cons". Donc, rendons à César...


*J'ai déjà eu un doute lorsque vous avez répondu que "stranger" ne voulait pas dire étranger mais bizarre, car c'est justement parce que ça veut dire bizarre que j'avais fini ma réponse par:
"Strange. Vous avez dit strange? Comme c'est strange..."


 



tex avery 31 08/10/2013 13:02


Tenez Strange lisez la magnifique exégèse de Jean Marie de Lacan du discours de Rabanel ... C'est ce que cela mérite, un éclat de rire parodique... pôv con !

tex avery 31 08/10/2013 09:48


Strange, également arrêtez de prendre les gens de haut, vous ne savez point à qui vous parlez, et je dois vous dire que ce n'est pas un Diafoirus comme vous qui peut m'impressionner, votre niveau
de pensée est d'une médiocrité désolante, je ne l'accepterais point de mes étudiants. Vous êtes un pauvre Diafoirus nuisible. Et je vous conseille de consulter pour vous remettre les idées en
place... Voir la vie en face, et acquérir ce qui vous manque un minimum d'éthique dont vous semblez être totalement dépourvu.

tex avery 31 08/10/2013 09:33


Strange vous êtes vraiment d'une bêtise confondante, je ne sais ce qui me surprend le plus chez vous, l'ignorance qui se veut savante, ou bien la mauvaise foi ???


ou si je crois que comme Rabanel le grand cynique vous avez tout compris, vous prenez les éducateurs, les parents d'autistes pour des cons, vous vous foutez de la gueule de tout le monde par des
spéculations gratuites ne reposant sur rien, vpus complaisez à énoncer des calomnies imaginaires (notamment sur le DSM), vous parlez du comportementalisme mais visiblement vous n'avez jamais lu
un seul livre de Skinner ou de Richelle... Les autistes ne sont pour vous que des sujets à discours, et surtout à gagner de l'argent sans vous fatiguer... tout votre discours suinte du pire
corporatisme, du pire conservatisme, vous ne faites que tenter de justifier vos privilèges ... vous vous contenteriez de pavaner dans les salons que ce ne serait point grave, mais la défense de
vos priviléges se paie par la destruction d'enfants, de leur famille.... 


récemment à Budapest, il y a eu un congrès mondial sur l'autisme... pas un seul intervenant n'a fait référence aux divagations psychanalytiques sur l'autisme... 


Là dessus vous allez répondre au complot scientiste ! pov con !


Pour finir voyez ce que font de vrais professionnels pour réparer les dégâts de votre incompétence criminelle dont j'espère vous paierez le prix un jour :


http://www.youtube.com/watch?v=xbKnxfrUxoQ

Strange 07/10/2013 21:17


Et bien, je vois que nous sommes d'accord. Pas la peine de s'écharper : Depuis 20 ans, la psychanalyse n'a pas une influence significative sur la psychiatrie... après les DSM 4, 5...


Donc cet argument en 2013 n'a aucun intérêt.


Vous pouvez donc retirer ma mauvaise foi évidente...


La scientisme, c'est un usage erroné de la science, ou de son apparance pour couvrir ce qui n'en n'est pas. Faire répéter 1000 fois un comportement à quelqu'un, constater qu'à la fin, quand on
reproduit les conditions de l'expérience, il l'a appris, puis en DEDUIRE qu'on il a progressé, c'est du scientisme... Bien souvent, le comportement n'est plus reproduit dans un contexte
aléatoire, même si c'est approprié, par exemple. La science dit que si on remet la personne dans la condition de l'expérience, il a appris à produire le comportement qu'on lui a apppris. C'est
tout.


Etre attentif au fait que l'autiste, même si son comportement parait inadapté, crée lui-même quelque-chose qui l'aide à vivre, s'appuyer là-dessus pour qu'il se développe, ça n'est peut-être pas
de la science, mais c'est moins con... Un enfant faisait battre sa main devant ses yeux. Un scientiste va lui apprendre à ne pas remuer car ça n'est pas adapté.


Quelqu'un d'attentif va comprendre, que sans ce battement devant les yeux, il ne voit pas, son cervau est incapable d'interpréter ce qui est sur sa rétine. Et dès qu'il le fait, il voit ce qu'on
lui présente... On peut espérer que la science découvrira un jour ce qui se passe là. Mais, en attendant, ce n'est pas un apprentissage bête et répétitif qui va aider cet autiste. Et la
pscchanalyse, pour cet exemple, aide à comprendre ce qui se passe et à respecter ce comportement pour ce qu'il est : une béquille (momentanément) nécessaire.


 


C'est marrant que vous pariliez d'un ego pas suffisamment fort. C'est justement de considérer qu'un ego puissant est une solution qui est une impasse. Enfin, ça doit vous dépasser tout cela, ça
ne doit pas vous intéresser. L'important c'est qu'on arrive à faire répéter à un enfant un comportement...

tex avery 31 07/10/2013 09:23


Quant à dire que le psychanalyse a toujours été ouverte aux autres champs... oui à condition d'en être la clé ! la prétention de la psychanalyse a être le Savoir des savoirs m'a toujours fait
rire...


encore une fois, Strange,  je vous laisse à vos rêveries d'opiomane, ou de handicapé de la vie, qui ne peut vivre que par l'interprétation des textes sacrés... finalement je vous plains,
vous devez avoir un égo bien faible pour tenir tant à vos certitudes dogmatiques, à manier le mensonge sans même vous en rendre compte. 

tex avery 31 07/10/2013 09:17


mon pauvre strange vous êtes vraiment d'une bêtise affligeante confondre scientisme et science est absolument confondant.


je ne parle pas de votre mauvaise foi évidente... dire que la psychanalyse n'a pas formaté l'enseignement de la psychiatrie pendant les années 1970/80/90 relève tout simplement du mensonge le
plus éhonté... 


je vous laisse à votre opium, à vos illusions... je ne sais pas ce que vous défendez.. mais posez vous la question...

strange 07/10/2013 07:34


Et bien retournez à vos études...

sissa 06/10/2013 22:40


Ce monsieur strange est décidemment bien étrange.


J'avoue être abasourdi lorsque je lis:


"Vous êtes adepte d'une clinique continuiste, dans laquelle il n'y a plus de catégories mais des gradations continues entre le normal et le pathologique."


Mince, moi qui croyait justement que l'inventeur de la psychanalyse, Sigmund Freud lui-même avait défendu l'idée qu'il n'y avait pas de différence qualitative entre normal et pathologique...

Strange 06/10/2013 21:16


A quoi bon discuter puisque vous condamner clairement sans savoir... ou plutôt en vous cachant les yeux et bouchant les oreilles...


Oui, j'ai rencontré des enfants autistes et ça ne disqualifie pas ce qu'explique Rabanel, au contraire.


Ou avez-vous vu que Rabanel ne stimule pas les enfants? Au contraire, il parle de les stimuler en les comprenant, pas en appliquant une méthode standard.


Oui, j'ai lu les prémisse d'ABA et ça n'est pas réjouissant.


 


Ou avez-vous vu que la psychiatrie actuelle est formatée par la psychanalyse lacanienne. Dans le passé, un peu. Mais, au contraire, cette psychiatrie s'effrite, effrite sa nosographie et glisse
vers le continuisme scientiste que vous semblez mettre en avant.


Non, elle ne diabolise ni ne criminalise ce qui n'est pas elle. Vous remarquerez que ce sont ses opposants qui veulent l'éradiquer sans reste. Elle ne cherche pas à interdire des pratiques autres
comme vous le prétendez. A critiquer rigoureusement, quand c'est nécessaire, oui.


La psychanalyse a toujours été ouvertes et sensible aux avancées des autres champs. Il suffit de se renseigner un minimum...


Je ne peux vous dire : lisez, étudiez; tout ce que vous dites est faux. Vous n'apprendrez rien de plus que ce que vous savez et voulez savoir en continuant ainsi.

tex avery 31 06/10/2013 20:51


Visiblement Strange vous n'avez jamais rencontré de personnes autistes sinon vous ne soutiendriez nullement le cynisme de Rabanel. Discours qui ne fait que légitimer de façon remarquable son
insolvabilité professionnelle. Tout autiste comme tout être humain, tout être vivant est un animal relationnel... ce n'est parce qu'il a du mal à entrer en communication qu'il faut le laisser
errer dans sa bulle. Stimuler un enfant c'est ce que font tous les parents, sans  stimulation un enfant resterait dans un retard mental catastrophique... Quant à la méthode ABA que vous
décriez de façon grotesque vous confondez la méthode et les personnes qui les utilisent. Cette méthode n'est pas une baguette magique mais un outil qui ne prend sons sens que par celui qui
l'utilise. Lisez la méthode, les présupposés et surtout regardez les résultats... Combien d'enfants ont pu enfin accéder à une vie dite "normale"... grâce à cette méthode. Certes vous trouverez
toujours des contre exemples, mais peut on condamner une forêt parce qu'un arbre est malade ? Quant à la psychanalyse lacanienne la plus arrogante et la plus dogmatique du monde à part de beau
blabla spéculatifs elle est incapable de montrer ses résultats thérapeutiques... Quant à votre conclusion elle fait sourire n'est-ce point la psychanalyse lacanienne qui a formaté l'enseignement
de la psychiatrie et de la psychologie clinique en france pendant 40 ans ? N'est-ce point elle qui disqualifie, diabolise, criminalise tout ce qui n'est pas elle ? Lisez étudier sortez de vos
textes figeant, découvrez les perspectives ouvertes par la psychologie expérimentale, la neuropsychologie, la génétique comportementale, cela vous permettra peut être de sortir de conceptions
éculées depuis plus de 80 ans ! ou tout simplement commencez par lire les grands dissidents de la psychanalyse tels Adler, Moreno, Erikson, Horney etc...

Strange 06/10/2013 16:33


En passant, strange ne veut pas dire étranger mais bizarre... Voilà donc de l'interprétation (pour quelqu'un qui critique la psychanalyse c'est amusant de condamner par un tel procédé plutôt que
par l'argumentation...) qui plus est sauvage et en plus fondée sur une erreur. Si c'est ainsi que vous voyez la psychanalyse, je comprends que vous la condamniez... mais c'est vous, là, qui tenez
ces propos. On dirait que vous condamnez l'image que vous avez de la psychanalyse dans votre tête. Et ça, c'est finalement le cas général dans ce genre de condamnation. Un bouc émissaire pour
décharger sa haine, et hop! Depuis le livre noir, ça se déverse...


Ensuite, dire qu'utiliser "patient" est de la condescendance, mon premier réflexe est de dire que c'est de la rhétorique... Et mon deuxième est de dire que c'est l'indice de quelque-chose de plus
grave : vous êtes adepte d'une clinique continuiste, dans laquelle il n'y a plus de catégories, mais des gradations continues ne faisant aucune différence entre le normal et le pathologique. Bien
pensance qui mène à des politiques de santé du pire. Mais enfin, vous allez dire le contraire, je ne vais pas chercher à plus argumenter, il faudrait remettre votre vie professionnelle en cause
pour que vous le compreniez... peine perdue.


Si vous trouvez une seule personne qui ont des proches à Nonette qui veulent que vous les sortiez d'un grand danger, faites-nous le savoir! Je ne pense pas que quelqu'un vienne vous déranger dans
votre retraite. Donc, restez tranquille, cultivez votre jardin, le reste est dans votre tête.


Et enfin, il serait intéressant que quelqu'un explique ce qu'il y a de dangereux, d'avilissant ou de vulgaire dans les propos tenus pas J-R Rabanel. Qui ça gêne qu'il baisse la tête et fasse
"gggg ouarf"? Vous! la personne autiste en fasse, ça l'apaise... Autre exemple qu'il donne dans la conférence : les éducateurs disent que tel enfant, il faut qu'il lâche sont sac de tissus ou
sinon il ne doit pas manger au réfectoire car ça ne se fait pas. Et, qui ça gêne qu'il prenne son sac de tissu avec lui et qu'il mâchouille à la cantine? Vous! Et vous ne lui apprendrez rien de
bien ni ne lui ferez du bien à le contraindre... Avec d'autres engants peut-être, mais pas avec celui-ci, si vous prenez la peine de le respecter...


Franchement, je serais vraiment curieux que quelqu'un explique ce qu'il y a de vulgaire... Regardez des séances d'ABA ou similaire, avec une personne qui fait répéter un mot ou un geste des
dizaines ou des centaines de fois en donnant des bonbons ou en criant "ouais" à chaque bonne réponse... des heures et des heures par semaine, en intensif... Là, oui, on peut parler d'irrespect!


Là, on ne parle pas de bagage intellectuel, on n'y est pas encore que ça cloche déjà dans vos réactions partisanes. Enfin, c'est un point de vue. Un autre, c'est que ça ne cloche pas du tout :
c'est un tir réglé, constant, aveugle et irréfléchi. Mais on ne peut vous reprochez la constance dans lé répétition, comme dans l'ABA...

tex avery 31 06/10/2013 09:25


Strange il serait intéressant que vous argumentiez la finesse du travail de ce monsieur.... car moi et d'autres nous n'avons vu et entendu que de la vulgarité, de la médiocrité...

tex avery 31 06/10/2013 09:23


Strange, vous portez bien votre nom... étranger à la vie, vous soutenez l'insoutenable... un psychiatre qui mériterait d'être frappé d'interdicton d'exercer la médecine ! une sinistre fripouille
qui ne fait que légitimer son insolvabilité professionnelle...

Strange 06/10/2013 08:19


C'est bizarre de voir qu'une vidéo dans laquelle une personne qui explique la finesse de son travail (et qui s'occupe d'une institution, Nonette, qui fait un travail reconnu et dont les parents
auraient plutôt envie de faire une assoc de défense de ce travail et absolument pas de dénonciation de maltraitance, vu que les enfants vont mieux) soit recouverte par un commentaire diffamant,
partisan et décorrélé des propos de la vidéo.


Ca montre vraiment votre souhait de rester dans votre monde, dans lequel vous êtes content d'avoir raison contre la réalité, sans vous soucier du bien-être des patients.


La video complète : http://www.youtube.com/watch?v=BCdbY2TwZXM

Esteve Freixa i Baqué 06/10/2013 10:41



C'est justement parce que je me
soucie AVANT TOUT du bien être des personnes (que je refuse absolument d'appeler, avec condescendance, "patients") que je suis en rogne. Si la psychanalyse n'était qu'une philosophie,  je
pourrais cultiver tranquillement mon jardin. Mais le problème c'est qu'il s'agit d'une sorte de secte qui nuit gravement aux personnes en souffrance et en quête d'aides efficaces qui, de bonne
foi et mal informées, succombent aux sirènes (et à la propagande, et au lobbying) des disciples de Freud. Ne pas "sortir ma Kalachnikov" (voire mon "bazooka") s'apparenterait, à mes yeux, à de la
"non-assistance à personne en danger", "non dénonciation d'escroquerie". Certes, ce serait plus commode pour moi, m’aurait rendu la vie plus paisible à la
fac et m’éviterait des commentaires agressifs de personnes comme vous, courageusement caché
derrière un pseudo. Mais ce n’est pas du tout mon genre.


 


Cela dit, vous avez raison sur un
point : on n’a jamais raison contre la réalité. Encore faut-il avoir le bagage intellectuel pour la saisir correctement. Malheureusement, certaines personnes ne sont pas équipées
pour…


Strange. Vous avez dit: "Strange"?
Comme c'est Strange...