Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog d'EFB
  • Le Blog d'EFB
  • : Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...
  • Contact

 Ce site est le "blog" d'EFB. Vous y trouverez des articles, des cours, des liens, des nouvelles, des documents divers mis à votre disposition. En échange, je suis preneur de vos commentaires...

 

  Aquesta plana és el "blog" de n'Esteve. Hi trobareu articles, classes, adreces, noticies, documents diversos dels que podreu disposar. En contrapartida, m'agradaria rebre'n els vostres comentaris...

 

 Esta página es el "blog" de Esteve. En ella encontrareis artículos, clases, direcciones, notícias, documentos diversos puestos a vuestra disposición. A cambio, os agradecería que me mandaseis
vuestros comentarios al respecto...

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 20:58

Les psychanalystes ne désarment pas. L'obscurantisme résiste. S'auto-victimise. Se bat le dos au mur. Il est vrai que ce n'est pas facile de renoncer à un très juteux monopole, à une rente de situation qui dure depuis des décennies... Nulle part ailleurs (sauf peut-être en Argentine) la conception psychanalytique de l'autisme (et la psychanalyse, tout court) n'est encore d'actualité. Mais nos psychanalystes n'en ont cure. Ils se vivent comme "le dernier des Mohicans", Ils ne regardent pas ailleurs et sont insensibles aux informations disponibles dans l'environnement scientifique. Ils vivent dans une confortable bulle, à l'abri de leurs hautes murailles conceptuelles. Bref, ils se comportent en véritables autistes. Ils sont donc la preuve vivante de l'échec de leurs théories. Décidément, comme le disait déjà Karl Kraus il y a plus d'un siècle, la psychanalyse est une maladie qui se prend pour son remède.

Vous trouverez ICI le très intéressant article de Frank Ramus, l’un de mes compagnons du KOllectif 7 Janvier, qui compile et commente ces derniers combats d'arrière-garde que livrent les psychanalystes français. Je vous le recommande vivement. Et ICI  encore une de leurs plaintes.

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 11:46

Un lecteur de ce blog, Jérôme LICHTLE, m'a écrit ce message:

 

Bonjour Monsieur,

Je me permets de vous joindre ce petit film que j'ai réalisé dernièrement sur les effets des "schedules of reinforcement" sur nos "addictions" aux smartphones (j'étais cinéaste avant d'être psychologue...)

 

J'ai trouvé cette vidéo excellente; extrêmement bien faite, aussi bien sur le plan technique (on voit bien qu'on a à faire à un pro) que sur le plan pédagogique (même si j'estime qu'on aurait pu se passer de "descendre" au niveau biologique (voir ICI les raisons de cette réserve). Cela pourrait faire l'objet d'un excellent TD en fac (oui, je sais: je rêve! -comme le dit une pub pour une grande banque, actuellement sur nos écrans-)

Je vous invite donc à la visionner...

 

https://www.youtube.com/watch?v=llUEfQdqrQ8&feature=youtu.be

Et voici la version française:

https://www.youtube.com/watch?v=b-NTumn-Egk&t=38s

 

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 16:59

Mon collègue, complice, acolyte et compagnon conjuré du KOllectif 7 janvier, FranK Ramus, dont nous avons souvent publié des textes dans ce blog, vient de sévir à nouveau avec deux très intéressants billets postés sur son excellent blog, que je vous invite à consulter régulièrement.

Le premier porte pour titre: BIGOT COMME CHARLIE HEBDO et pointe le fait que même la presse la plus iconoclaste, avec qui nous partageons tant de combats, est restée prisonnière du culte à Freud, tout comme d'autres publications qui sont pourtant à la pointe de la démystification, comme le Canard enchaîné ou Marianne (sans parler de l'Huma...).

Le second, intitulé Approches psychothérapiques de l'autisme: A propos d'une étude française de 50 cas, revient sur la vieille question de la psychanalyse par rapport à l'autisme.

Je vous les recommande très chaudement.

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 17:29

Un ami m'a écrit récemment:

 

Bonjour Esteve,

Je t'écrits pour te présenter une personne dont le travail pourrait t'intéresser.


Peter Boghossian est un philosophe australien qui enseigne l'art de la pensée critique à l'Université d'Etat de Portland aux Etats-Unis. Il est est l'auteur de A manuel for creating atheists (Un manuel pour créer des athées) dans lequel il développe sa méthode qui utilise l'alliance thérapeutique, le questionnement socratique et les techniques de l'entretien motivationnel pour discuter en profondeur avec les croyants qu'il croise et explorer leur foi sans augmenter leurs résistances tout en les amenant à douter de leur foi et à embrasser la raison. Il définit la foi assez simplement comme "prétendre connaître des choses que l'on ne connaît pas". Il explique très bien que l'objectif de l'épistémologiste de rue n'est pas de débattre, que débattre est une perte de temps dans ce contexte particulier.


Sa méthode pourrait très bien être transposée pour discuter en profondeur la foi de ceux qui croient en la psychanalyse sans augmenter leurs résistances, les faire douter et embrasser la raison.


Petite vidéo de présentation par l'auteur lui-même :
https://m.youtube.com/watch?v=OSOnDpLs9cM&feature=youtu.be


Livre :
http://www.amazon.com/Manual-Creating-Atheists-Peter-Boghossian/dp/1939578094

Application en développement :
http://atheos-app.com

Site personnel :
http://peterboghossian.com

 

Chaîne Youtube d'Anthony Magnabosco qui présente des enregistrements vidéo de l'application de cette méthode dans la rue :

https://m.youtube.com/channel/UCocP40a_UvRkUAPLD5ezLIQ


Amicalement.

F. D.

 

Et, en complément, voici une vidéo où, en dialogue avec un prof de philo, Jacques Van Rillaer explique pourquoi il est devenu athée et ne s'en porte pas plus mal:

https://www.youtube.com/watch?v=JNtmr_YsIss

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 08:15

Un de mes acolytes du KO7J a publié ceci dans son blog. Je vous en fais participer parce que c'est à mes yeux un texte très utile, à mettre entre toutes les mains et sous tous les yeux.

"Aussi salutaires soient-ils, le fameux Livre noir de la psychanalyse et son génial précurseur : Les Illusions de la psychanalyse sont tout de même des pavés. Tous les curieux qui voudraient savoir pourquoi la psychanalyse est tant critiquée et ne pas se contenter de la réponse la plus courante des principaux intéressés (« parce que la vérité, ça dérange ») ne sont pas toujours disposés à lire des centaines de pages. Voilà pourquoi ce petit bouquin est à mon avis à recommander en première intention. Il synthétise à merveille et en une cinquantaine de pages ce qui cloche avec le freudisme et ses principaux dérivés.

Je profiterai donc de ce billet pour répondre une fois de plus aux questions qui me sont les plus fréquemment posées par des patients, leur entourage, des collègues, des étudiants, des voisins etc."

LIRE LA SUITE

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 15:03

drapeau_francais.gif Bref, ayant fauté une fois et sorti de mon silence, il n'y a pas de raison de ne pas récidiver.

Il y a quelques jours, à l'Université de Grenoble, Jacques Van Rillaer, bien connu des lectrices et des lecteurs de ce blog, a pronnoncé une conférence sur ce sujet, toujours très documentée, que je vous invite à LIRE ou, si vous le préférez, à VISIONNER.


 

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 13:51

drapeau_francais.gif  En attente (le 16 janvier sauf contre-ordre) du verdict en appel du procès sur la censure du film "Le Mur" de Sophie Robert, voilà que "la sorcière scientiste", comme l'appelle Jean-Marie de Lacan, récidive. Après avoir montré les "défaillances" de l'approche psychanalytique de l'autisme, elle nous propose, toujours en images (elle est réalisatrice, chacun son truc), un autre documentaire, intitulé: Quelque chose en plus, qui montre ce que les méthodes issues de l'ABA(*)  peuvent apporter de positif pour faire progresser les enfants atteints de ce Trouble Envahissant du Développement (TED).

(*) et non pas "la méthode ABA", comme on le lit partout et qui constitue, au mieux un racourci, au pire une erreur catégorielle car l'Applied Behavior Analysis" (ABA) n'est pas une méthode mais, comme son nom l'indique, une analyse appliquée du comportement, analyse dont découlent des méthodes pratiques d'intervention.


Accéder à Dragon Bleu TV

 

Voir également cette très pédagogique vidéo de l'association Vaincre l'autisme.

 


 


Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 17:55

drapeau_francais.gif Un texte intéressant, suivi d'un grand nombre de commentaires (certains volant assez bas, d'ailleurs, ce qui me conforte dans ma position de ne pas me lancer dans des polémiques sur les commentaires, toujours bienvenus, que des lecteurs laissent sur mon blog) qui m'a été signalé par un de mes colègues du KO7J.

LIRE LE TEXTE

 


Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 21:18

drapeau_francais.gif  Beaucoup d'eau s'est écoulée sous les ponts (pratiquement 4 ans !!!) depuis que j'ai posté un billet sur le positionnement de Michel Onfray sur Freud. Depuis, son excellent bouquin est paru en provoquant une polémique d'ampleur nationale sur tous les médias. Trop de matériel pour le publier sur mon blog. Mais je ne peux m’empêcher de vous proposer une perle rare qui m’est parvenue à travers d’un certain Jean-Marie de Lacan, dont je vous ai déjà parlé et aux yeux duquel je suis "de la racaille" (sic): je vous invite donc à écouter ce discours délirant où il est beaucoup question de Juan Sebastián Elcano, de San Lucas de Barrameda (Vous ne voyez pas le rapport? Normal: je vous ai dit que c'est du délire...). Et je vous propose un jeu (gratuit, sans obligation d'achat; règlement complet sur simple demande en trois exemplaires et une enveloppe affranchie au tarif en cours) : celui qui trouvera le nombre exact de « n’est-ce pas? » que le type réussit à placer dans son discours logorrhéique, gagne une séance d’analyse gratuite chez lui (voyage et hébergement non compris). J’attends vos réponses (tirage au sort parmi les gagnants devant huissier diplômé).

CLIQUEZ ICI pour accéder au document

 

 

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 11:09

drapeau_francais.gif  Qui ne connait pas Bernard Golse et ses prises de position sur l'autisme? Il en fait tellement que mon cher Frank Ramus, que les lecteurs de ce blog commencent à bien connaître, n'a pu s'empêcher de lui rentrer dedans (façon de parler, bien sûr!).

Voyez d'abord le texte de B. Golse.

 

Plan Autisme : la raison n’est pas au rendez-vous

Publié le 14/09/2013

 

Par le professeur Bernard Golse*


Paris, le samedi 14 septembre 2013 – Depuis la présentation au printemps dernier du troisième plan autisme par le ministre délégué aux personnes handicapées, la guerre a repris de plus belle entre ceux qui ne jurent que par les méthodes dites éducatives et ceux qui défendent l’utilité des approches psychanalytiques et psychothérapeutiques. Pour nous, le spécialiste de cette pathologie complexe, le professeur Bernard Golse revient sur cette occasion ratée pour le gouvernement de proposer un regard rénové et apaisé.

L’autisme a été déclaré grande cause nationale en 2012, et cela n’a rien donné de bon. Différents enjeux, politiques (l’année 2012 était une année d’élection présidentielle), commerciaux (certaines méthodes éducatives préfèrent bien sûr se vendre à une famille sur 150 plutôt qu’à une famille sur 3 ou 5000) et journalistiques (apparition d’une logique compassionnelle envahissante) ont fait de cette année 2012 une authentique catastrophe à l’égard de la psychanalyse (dans l’autisme, mais pas seulement), à l’égard du soin psychique et plus largement à l’égard des sciences humaines.

Nous attendions beaucoup de ce troisième plan autisme, en espérant qu’il jouerait comme le signal d’un retour à la raison, et à la possibilité de faire travailler ensemble les différents professionnels, d’horizons variés, qui se consacrent sans relâche à la prise en charge des enfants autistes, et ceci depuis longtemps.

Le retour à la raison n’a, hélas, pas eu lieu !

Un vrai-faux changement

En allant présenter mon livre paru en janvier chez Odile Jacob (« Mon combat pour les enfants autistes », Paris, 2013) à différents interlocuteurs politiques et administratifs, j’avais pourtant eu la faiblesse de croire que le vent avait tourné, et que c’en était enfin fini des clivages interprofessionnels stériles et nuisibles qui ne font que redoubler, en miroir, les clivages sensoriels et autres, propres aux enfants autistes eux-mêmes.

Il faut croire que dans ce domaine particulier de l’autisme, le changement n’était pas pour maintenant...

Si on ne mélange pas dans le même sac tous les troubles envahissants du développement (typiques, atypiques et non spécifiés), l’autisme infantile, au sens de L. Kanner (1946), demeure une pathologie relativement rare, et la confusion ou la régression nosologiques ne peuvent que desservir les enfants et gêner les recherches qui ont besoin de se faire sur des groupes d’enfants les plus homogènes possible.

Des fonds supplémentaires, mais rien de nouveau sur le fond

Le gouvernement semble malheureusement avoir cédé aux imprécations des associations de parents les plus dures et les plus intransigeantes vis-à-vis du soin psychique.

C’est dommage, une occasion précieuse d’apaisement des conflits a ainsi été gâchée. Certes, ce troisième plan tant attendu, va voir une augmentation des crédits alloués à la question de l’autisme infantile (121 millions d’euros pour le premier plan, 187 pour le deuxième, et 205 pour celui-ci), mais ces dépenses (d’ailleurs dérisoires à l’échelle des problèmes posés) risquent d’être sans effet aucun. En effet, rien n’est dit de la causalité multifactorielle (et non pas seulement neurodéveloppementale) de l’autisme infantile (de nature génétique et épigénétique), rien n’est dit du traitement multidimensionnel obligé qui découle tout naturellement de cette causalité complexe, et parce que la place des psychothérapies (je ne dis même pas de la « psychanalyse ») ne se trouve pas une seule fois évoquée tout au long de ce rapport linéaire, fastidieux et finalement extrêmement plat, même si l’on tient compte des efforts consentis pour rendre plus applicable la loi de 2005 sur la scolarisation.

Les enfants autistes méritaient, et méritent mieux !

A l’heure ou un dialogue entre neurosciences et psychopathologie devient enfin possible autour des problématiques de l’accès à l’intersubjectivité et de la polysensorialité, c’était le moment ou jamais de produire un troisième plan fondé sur le respect et la tolérance.

Même les méthodes éducatives ont leurs limites !

Même en Amérique du Nord, les professionnels commencent à se défier du tout éducatif qui ne peut être qu’une impasse, au même titre que le tout-rééducatif ou le tout-psychothérapique.

Tous les jours, des parents viennent nous trouver en nous disant leurs déceptions face aux méthodes éducatives employées de manière forcenée et exclusive.

Quel gouvernement aura la force de ne pas céder aux séductions électorales, de résister à la tentation de choisir et d’imposer des modes de prise en charge des enfants autistes en s’en tenant à veiller à ce que les parents aient le choix partout en France des méthodes dont ils veulent faire bénéficier leur enfant (ce qui était pourtant la mission première des Centres Ressources Autisme créés par Simone Weil), et de s’en tenir à des acquis scientifiques sans plier l’échine devant certains lobbying associatifs ?

Nous avions espéré que ce serait ce gouvernement là.

Il nous faudra attendre encore, mais les enfants autistes, eux, ne peuvent pas attendre, et n’en peuvent plus d’attendre que les adultes deviennent raisonnables.


*Pédopsychiatre-Psychanalyste (Membre de l’Association Psychanalytique de France) / Chef du   service de Pédopsychiatrie de l'Hôpital Necker-Enfants Malades (Paris)  / Professeur de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université René Descartes (Paris 5). 

 


Pr Bernard GOLSE
Service de Pédopsychiatrie
Hôpital Necker-Enfants Malades
149 rue de Sèvres, 75015 Paris-Fr
Courriel : bernard.golse@nck.aphp.fr

______________________


Puis, la réponse de F. Ramus.

Et la contribution irremplaçable de Jean-Marie de Lacan.


 

Repost 0
Published by Esteve Freixa i Baqué - dans Articles "invités"
commenter cet article